L’industrie : les effets sur notre peau via l’alimentation et les cosmétiques

De nos jours l’industrialisation a modifié notre alimentation mais aussi nos cosmétiques. Face à tant de bouleversements en si peu d’années, c’est notre corps qui se retrouve avec des maladies de plus en plus présentes : les cancers, les maladies auto-immunes, les maladies dégénératives… et des réactions cutanées qui deviennent de plus en plus fréquentes : psoriasis, eczéma, allergies… Notre mode de vie est LA cause principale.

industrie

Nos aliments sont modifiés, ils ne contiennent plus autant de vitamines qu’il y a 70 ans, voir ils n’en contiennent plus du tout à cause des traitements chimiques qu’ils subissent. Or ces traitements nous les absorbons dans notre corps via nos aliments, sans même savoir les effets qu’ils vont avoir sur nous. Des études sont en courts, certaines ont déjà prouvées leur dangerosité pour notre organisme comme le bisphénol par exemple.

« Que la nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture » Hippocrate

Les 4 règles d’une hygiène alimentaire saine

Alors que faire au niveau alimentaire ? Essayez d’adopter un mode de vie sain. Pour cela, il y a 4 règles à retenir :

1- Arrêter tous les aliments venant de l’industrie.

Pour faire le tri c’est très simple, posez vous la question de savoir si cet aliment peut se retrouver tel quel dans la nature ? Si oui, vous pouvez le manger. Par exemple, une pizza ne pousse pas sur les arbres ni dans le sol, donc c’est à éviter au maximum (une de temps en temps ne vous tuera pas mais limitez vous).

En effet, une pizza ou un biscuit vous apporteront très peu de nutriments nécessaires à votre organisme, or une pomme ou des lentilles seront bien plus bénéfiques pour votre santé car beaucoup plus riches en vitamines, nutriments, fibres ect…

Le gluten et la peau

De plus, le gluten (mélange de protéines du blé et ses dérivés) qui est contenu dans les aliments industriels, est néfaste à long terme pour notre organisme : il va créer chez les personne sensibles une inflammation générale. Il est responsable de nombreux problèmes de santé, aussi bien au niveau intestinal, qu’au niveau cutané.

En effet, l’inflammation interne provoquée par l’ingestion de gluten, va transparaître à l’extérieur sous forme de problèmes de peau : acné, psoriasis, eczéma.

Nous ne sommes pas tous égaux face au gluten. Certaines personnes le supportent très bien, d’autres non. Pour savoir si vous êtes sensible, il y qu’une chose à faire : supprimer le gluten pendant un mois. Si vous êtes intolérant, un mieux être physiologique et cutané, sera visible très rapidement !

Il faut savoir que le gluten est souvent supprimé de l’alimentation des autistes et des personnes ayant des maladies auto-immunes. Leurs symptômes sont alors beaucoup moins présents.

 

 2- Arrêter les produits laitiers, notamment le lait de vache

On en parle de plus en plus, les produits laitiers surtout venant de la vache, ne sont pas adaptés à nous. En effet, au fil des ans, le lait crée une inflammation dans notre corps comme le gluten. Cette inflammation se traduit alors par les mêmes réactions cutanées inflammatoires : acné, psoriasis, eczéma.

– Les vaches sont élevées en étant piquées avec des hormones et des antibiotiques, qui vont se retrouver dans le lait que nous allons boire. Et donc ces substances se retrouvent dans notre corps et vont influencer nos propres hormones créant des déséquilibres.

– Le lait n’aide pas à lutter contre l’ostéoporose, regardez par exemple au Japon : les habitants ne consomment pas de produits laitiers et pourtant c’est l’un des pays où le taux d’ostéoporose est le plus bas. En fait, à haute dose quotidienne, le lait déminéralise les os au lieu de leur apporter du calcium : car il crée une acidité dans le corps, celui ci va alors libérer du phosphate de calcium pour rééquilibrer notre PH. Or, le phosphate de calcium est un composant de nos os. Ce qui fait que nous vidons peu à peu nos os pour compenser l’acidité du lait dans notre corps…

Sachez que le calcium se trouve en bien plus grande quantité dans d’autres aliments que le lait : les légumes verts, les eaux minérales (Vittel, Contrex, Hépar), les poissons, les amandes…

– Enfin le lactose, sucre contenu dans le lait de vache n’est pas digéré par notre organisme. En effet, autour de nos 3 ans nous perdons l’enzyme qui nous permet de digérer le lactose. Certaines personnes l’auront encore à l’âge adulte mais ce n’est pas la majorité. Ce lactose que nous ne pouvons digérer, est à la base de l’inflammation provoquée par le lait, et crée donc des troubles digestifs : ballonnements, diarrhées… et cutanés.

3- Diminuer fortement votre consommation de viande et augmenter les fruits et les légumes

– Les animaux élevés selon les normes industrielles sont élevés dans des conditions qui laisse à désirer, les animaux ne sont même pas capables de se lever et de marcher, mais surtout ils sont piqués aux hormones, hormones qui se retrouvent dans notre assiette puis dans notre corps. Et qui, à long terme, vont influer sur notre système hormonal. D’où de l’acné possibles alors que nous sommes adultes ou des poils qui poussent là où il ne devrait pas y en avoir, des femmes à barbes par exemple.

pigs-678199_1280

Le rythme idéal de consommation de viande est d’une à deux fois par semaine. Pensez à augmenter votre consommation de poissons qui vous apportent de bon acides gras essentiels à notre organisme : les omégas. Grâce à une consommation régulière de poissons gras, vous pourrez diminuer vos réactions cutanées de type eczéma et nourrir votre peau en interne ! Cliquez ici pour en savoir plus.

Les poissons sont malheureusement pollués par les métaux lourds, du coup pour les retirer de votre corps, faîtes une cure de chlorella. Cliquez ici pour savoir ce qu’est la chorella et comment en faire une cure.

– Concernant les légumes et les fruits, ils sont les garants d’une bonne santé avec tous les nutriments, vitamines et fibres qu’ils nous apportent. Ils ont une action détoxifiante sur notre corps qui n’a pas d’équivalent. Une consommation quotidienne est primordiale.

adult-19025_1280

Mon astuce : consommer des jus de légumes et de fruits mélangés. La grande mode est au smoothie (attention sans lait de vache), c’est bien mais c’est encore mieux quand vous associez des légumes et des fruits en même temps. Par exemple un jus carotte-orange. A vous un teint frais et lumineux !

4- Privilégiez une alimentation bio, avec des aliments complets.

Pour les petits budgets, achetez vos légumes et vos fruits en bio, attendez pour le reste. Ce sont les aliments les plus pollués. Bien sûr, certains me diront oui mais même le bio est pollué. Il faut savoir que des tests importants sont réalisés en bio pour vous certifier de la bonne qualité.

Après évidemment, nous vivons sur une planète dont l’air, les eaux et les sols sont tous reliés. Donc oui le bio ne peut pas être à 100% dénué de polluants, mais il l’est déjà beaucoup moins ! Des traitements ne sont pas rajoutés sur les aliments et les animaux ne sont pas piqués aux hormones… Essayez déjà rien que pour le goût 😉

Quel est donc le rôle des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires sont tout simplement des plantes. Or depuis des millénaires les plantes sont utilisées pour soutenir les hommes au quotidien et apporter les substances nécessaires à leurs besoins. Les lobbies pharmaceutiques remettent souvent en question les compléments alimentaires, mais pourtant dans les médicaments vous retrouvez les mêmes plantes que dans les compléments.

Chacun fera ses propres choix face à ça, mais je suis convaincue que les compléments alimentaires en préventif peuvent nous aider. Par exemple qui mange du gingko biloba à son repas ? Du ginseng ?

→ Le gel d’aloe vera est une excellente aide quand on a une alimentation déséquilibrée. C’est une véritable cure complète de vitamines, nutriments ect… Il va permettre de vous apporter ce que l’alimentation moderne ne nous apporte plus. Voici un article complet sur l’aloe vera, cliquez ici.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Ce proverbe résume très bien la vision qu’on devrait avoir mais qui est très souvent oublié ou décrié. Pourtant c’est la base de la médecine chinoise qui nous a tant apporté.

head-817375_1280

Les produits cosmétiques et l’industrie

Concernant les cosmétiques et l’industrie c’est un peu la même chose : aujourd’hui on a des produits qui moussent à n’en plus finir, qui sentent bon à en tomber, mais on a aussi de plus en plus de réactions allergiques notamment chez les enfants.

En fait notre système immunitaire est complétement saturé par cette accumulation de produits, dont les composants lui sont totalement étrangers.

Essayez la aussi d’adopter des routines de soins qui sont minimalistes. Avec des produits les plus neutres possibles et ayant le moins d’ingrédients possibles.

cosmetics-353526_1280Pourquoi ?

Parce que si vous utilisez un produit qui contient seulement deux ingrédients comme une huile végétale et juste son conservateur, vous aurez beaucoup moins de risques de faire une réaction allergique qu’avec un produit qui contient une vingtaine d’ingrédients, ce qui est le cas de nombreux produits cosmétiques.

De plus, vous encrasserez beaucoup moins votre peau et les pores seront moins bouchés par l’accumulation d’ingrédients de vos produits.

Enfin, n’oubliez pas que vos cosmétiques contiennent des ingrédients de synthèse dont les effets ne sont pas toujours connu, c’est comme en alimentaire. Des études sont en court et au final on finit par retirer des produits dont la formule ne convient pas : un ingrédient nous est néfaste. On pense tous aux parabens par exemple.

Le cas des rouges à lèvres :

Les rouges à lèvres conventionnels contiennent plusieurs ingrédients dangereux pour la santé dont du plomb, des dérivés de pétrole et des conservateurs chimiques. Or le rouge à lèvre, nous en ingérons une partie :on trouve des chiffres comme 2 kg par an, mais cela me paraît énorme. Je n’ai pas réussi à trouver l’étude qui a sortit ce chiffre de 2kg, d’autres disent que ce serait 350gr pour toute notre vie de femme. Mais même cette petite quantité peut être dangereuse vu les ingrédients de nos rouges à lèvres. Privilégiez vraiment le bio, au moins pour ce produit !

Voici une vidéo excellente vidéo sur les composants de nos produits cosmétiques et leur accumulation provoquant le fameux « effet cocktail » !

La prévention est là aussi le maître mot pour ne pas avoir de soucis cutanés : préférez des cosmétiques simples et naturels. Privilégiez les huiles végétales. N’oubliez pas qu’auparavant nos ancêtres, utilisaient les huiles pour leur peau et leur alimentation. Utilisez les huiles essentielles si vous les supportez.

Attention au bio, différentes certifications existent, or certaines autorisent des ingrédients qui font débat sur leur possible toxicité pour nous :

La seule sur laquelle vous pouvez avoir entièrement confiance c’est Natrue, certification Allemande qui autorise uniquement des ingrédients dont les études ont prouvées qu’ils étaient sans aucun danger pour nous. C’est le cas de la marque docteur Hauschka par exemple certifiée Natrue.

Le mouvement slow cosmétique qui commence à faire parler de lui, certifie également des produits sans aucun ingrédient toxique pour nous.

Parfois, au naturel c’est difficile de trouver des produits qui sont efficaces et dans un budget correct. Du coup, il m’arrive de conseiller des produits cosmétiques classiques qui n’ont pas d’équivalent en naturel. Cela dépend également de l’état d’esprit des personnes. Par contre, vous y gagnerez au niveau du budget en passant au naturel.

Il suffit de peu de produits, bien choisis et adapté à vous, pour avoir d’excellents résultats ! Et bien souvent qui dépassent la cosmétique conventionnelle.

Le réflexe que vous devez mettre en place :

Arrêtez de lire les arguments commerciaux mais retournez les produits pour y lire la liste des ingrédients !

Vous y ferez des découvertes, je vous le garantis. Nous ne sommes pas tous formés à la cosmétologie mais pour débuter offrez-vous le livre La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens, qui contient une liste des ingrédients avec leur toxicité. Vous pourrez ainsi comparer cette liste avec les ingrédients de vos produits. Sur internet vous avez son site : http://www.laveritesurlescosmetiques.com/incisuche.php qui permet de faire une recherche en ligne pour chaque ingrédient.

51H44ChFQNL._AA160_N’hésitez pas à laisser votre avis et vos impressions dans les commentaires ci-dessous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous avez apprécié cet article ? Faîtes le savoir !
Tweet about this on TwitterShare on Facebook
, ,