Les 7 agressions extérieures pour notre peau

 

On entend souvent parler d’agressions extérieures à notre peau, mais qu’est ce qu’on veut dire par là ?

En fait les agressions extérieures sont simplement les éléments qui nous entourent et qui agissent sur notre film de protection de la peau (FHL). Pour plus de détails sur ce film de protection cliquez ici.

agressions extérieures

Ces agressions extérieures sont au nombre de 7, présentation :

1- L’eau

L’eau appliquée sur notre peau déshydrate, c’est le phénomène d’osmose.

L’eau contient également beaucoup de calcaire et d’autres matières (toxines, médicaments, produits ménagers…) qui sensibilisent notre peau.

Vous ne supportez plus l’eau sur votre visage ? Voici des solutions possibles :

Adoptez le spray d’eau thermale dont la composition ne vous irritera pas la peau.Mais aussi de l’eau en bouteille (pas top pour l’environnement) ou de l’eau déminéralisée (oui, oui celle avec laquelle vous faîtes votre repassage), elle ne contient plus aucun élément irritant vu qu’elle a été traitée.

2-Le vent

Le vent a une action desséchante et déshydratante pour notre peau car il altère notre FHL.C’est-à-dire que sa puissance nous retire une partie de notre film de protection.Du coup on se retrouve avec une quantité de sébum et d’eau qui est insuffisante pour former correctement notre FHL.

De plus cela provoquera une perte insensible en eau (la PIE) : l’eau contenue dans notre épiderme va s’évaporer = déshydratation intense.

3- le soleil avec Les UV

Les UV ont une action bactéricide. Ils détruisent les substances et c’est la couche d’ozone qui nous protège. Seulement une partie des UV passent quand même et arrivent jusqu’au sol et sur nous. Notre peau se défend très peu par rapport aux UV. D’où une protection UV nécessaire et pas qu’en été. Les UV sont là toute l’année. Soleil ou pas. Il n’y a que l’intensité qui varie en fonction des saisons, du temps, de l’altitude ect…

Des actifs tels les anti-oxydants, sont également intéressants pour réparer les cellules de la peau abîmées par les UV.

4- la pollution dans l’air

agressions extérieures

 

Les toxines qui trainent dans l’air viennent s’accumuler sur notre peau augmentant sa sensibilité. Mais surtout elles viennent se loger dans nos pores, résultats = points noirs en plus, teint terne et brouillé.

La pollution de l’air vient s’ajouter à l’emploi de cosmétiques contenant de nombreux ingrédients (souvent irritants), provoquant alors « l’effet cocktail ».

5- la poussière

La poussière nous apporte toutes sortes de bactéries qui vont alors solliciter notre flore cutanée pour pouvoir les détruire. D’où un déséquilibre possible si notre flore cutanée et notre FHL ne sont pas au top de leur forme, ou sont déficients. C’est comme ça qu’une blessure peut s’infecter.

6- le froid

L’hiver le froid attaque surtout notre visage, nous ressentons une sensation de tiraillement. Cette sensation est normale, car avec le froid notre peau produit moins de sébum : l’huile qui forme une partie de notre film protecteur. Du coup notre FHL n’est pas complétement formé, on est moins bien protégé.

De plus, l’eau de notre corps s’évapore, on revient à la perte insensible en eau déjà vue pour le vent. On se déshydrate ce qui crée cette sensation de tiraillement.

La solution ? Hydrater et nourrir sa peau grâce à une crème ou l’association spray d’eau thermale + huile par exemple.

+++ BONUS :

En plus de ces éléments extérieurs, il y a aussi ce que nous appliquons sur notre peau. Ainsi des cosmétiques peuvent être trop agressifs pour notre peau. C’est par exemple l’alcool d’une lotion ou le savon dont le PH n’est pas adapté, cliquez ici pour en savoir plus.

N’hésitez pas à laisser votre avis juste en dessous 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous avez apprécié cet article ? Faîtes le savoir !
Tweet about this on TwitterShare on Facebook
,